Comment installer le sol vinyle PVC ?

sol vinyle PVC

Il est essentiel de bien connaitre la pose d’un sol en PVC avant de faire les travaux. Vous devez savoir que le vinyle est un revêtement de sol très souple, qui est réputé pour sa bonne facilité de pose. Notez également que les travaux demandent quelques précautions. Simples à placer, ces types de sols vous permettront de transformer avec facilité la décoration d’une pièce.

Quelles sont les différentes sortes de poses pour un sol en vinyle ?

Le vinyle fait partie des revêtements de sol les plus souples, et est réputé dans le domaine de la rénovation. C’est bien évident que ce type de revêtement vous aide à changer totalement l’apparence de votre pièce. Sachez qu’il existe trois différentes façons de poser le sol en PVC. Allant de la plus simple à la plus compliquée, vous utiliserez au choix une pose libre qui est une pose sans aucune colle, réservée à une pièce de petite taille. Pour les revêtements de sol légers en PVC, il faut les éviter, car ils ont tendance à se soulever. Il y a aussi la pose semi-libre composée d’un rouleau double-face, parfaite pour les pièces moins fréquentées. Pour ce genre de pose, il vous suffit d’étaler le ruban double-face tout au long des plinthes et sur les raccords. Cette technique est simple et rapide, à réserver aux pièces très petites. Pour la pose collée, vous pouvez la placer avec une colle spéciale faite pour un sol plastique. C’est une technique durable, parfaite pour garder un revêtement bien placé. Pour plus de détails, cliquez sur arbiton.com/fr

Comment bien préparer les travaux ?

Poser un revêtement de sol en PVC est bien réalisable même si vous ne recourez pas à un artisan. Si parfois vous n’en avez pas trop l’envie ou vous manquez de temps, faire appel à un expert est tout indiqué. Vous pouvez demander gratuitement quelques devis de professionnels pour poser votre sol vinyle. Vous pouvez alors vous occuper des travaux tout seul. C’est cependant une façon efficace de faire quelques économies sur le budget de rénovation. Contre de l’énergie et du temps, vous arriveriez à poser un sol PVC de bonne qualité et à petit prix. Il vous faut une colle, une spatule adaptée ou un adhésif double-face, un maroufleur caoutchouc, des gants, un cutter et une grande règle pour faire la découpe. Le revêtement PVC doit se poser sur un sol propre, dégraissé, et dépourvu d’ancienne colle, de vernis, de poussière et aussi d’humidité. Il vous faut enlever les anciens linos, parquets ou moquettes. Un carrelage adhérent pourra rester, mais le ragréage va éviter les marques de joints. Afin de ne pas perforer le nouveau revêtement, il faut éliminer les aspérités. Les sols vinyles avec une sous-face textile peut toutefois absorber les irrégularités légères. Pour un support qui n’est pas plan, faire un ragréage est utile. Puis, acclimatez votre revêtement à la bonne température et avec l’hygrométrie de la pièce. Découpez-le ensuite avec un débord de 20 de centimètres environ sur le pourtour de la pièce. Il faut prévoir un chevauchement de quelques centimètres environ sur les raccords pour réaliser la découpe.

Comment fixer votre sol PVC ?

Pour bien poser un revêtement de sol en pose collée, il vous faut appliquer la colle au sol à l’aide d’une spatule après le rabattement du revêtement sur la moitié de la pièce. Il faut après attendre le temps dicté sur le produit et plaquer le sol PVC. Il faut le maroufler vers les côtés depuis le centre de la pièce. Ensuite, faites la même chose sur l’autre moitié de la pièce. Si c’est en pose avec adhésif, il faut également rabattre la moitié de votre revêtement. Puis, collez l’adhésif à votre sol (à mettre précisément sur la périphérie) et posez ensuite une bande sur tous les mètres. Il faut également prévoir une bande sur le raccord, de manière à ce que la jonction des deux lés puisse tomber au centre de cette bande d’adhésif. Après, reposer le revêtement du centre vers les murs en le marouflant. Il vous suffit de répéter l’opération sur la seconde partie de la pièce. Quand le travail est fait, il ne vous reste plus qu’à faire les découpes autour des points singuliers et en périphérie : angle de porte ou de mur, tuyaux … Renforcez les points sensibles avec de l’adhésif ou de la colle. Pour terminer, remontez toutes les plinthes. À la jonction avec votre revêtement, posez la bonne barre de seuil. Quand le revêtement est bien placé, fixez à nouveau vos plinthes. Il est aussi possible d’installer la barre de seuil reliant parfaitement les deux différents revêtements entre les deux pièces.

 

Parure et housse de couette : quelle différence entre les deux ?
Comment bien choisir son mobilier design ?